Mémorandums de l'Observatoire

Le mémorandum reprend l'ensemble de nos recommandations au futur Gouvernement issues des recherches, études, analyses et travaux relatifs aux enfants et aux jeunes.

 

L'ensemble de nos mémorandums

En 2019, l’Observatoire a soumis 20 Mesures-Clés aux nouveaux  décideurs et décideuses politiques. Ces mesures sont déclinées en 4 axes : Pilotage transversal des politiques d’enfance et de jeunesse en lien avec les droits de l’enfant ; mesures liées à la collecte de données pour plus d’efficacité de ces politiques ; actions à destination des professionnel.le.s de terrain et cadre de l’Observatoire. Ce mémorandum se base sur les données des recherches et des évaluations menées par l’Observatoire ainsi que sur les observations finales du Comité des droits de l’enfant des Nations Unies à la Belgique, publiées en janvier 2019.

Mémorandum 2019 (.pdf)

En vertu de l’article 6 du décret du 12 mai 2004, l’Observatoire est chargé de promouvoir et de faire connaître toute initiative dont l’objectif est d’améliorer la situation des enfants et des jeunes en Communauté française.

Au titre de service transversal de recherches et d’études, service d’évaluation des politiques publiques et service d’aide à la décision publique, l’équipe pluridisciplinaire de l’Observatoire a donc résumé dans un Mémorandum les principaux enseignements issus des recherches menées au cours des cinq dernières années afin qu’ils soient versés au débat public et trouvent des prolongements concrets dans l’action publique.

Ce Mémorandum de l’Observatoire s’adresse donc aux autorités publiques (exécutives ou législatives) de chacun des niveaux de gouvernance (État fédéral, entités fédérées, pouvoirs locaux). Il vise à faire reposer davantage les politique menées pour et avec les enfants et les jeunes sur des données probantes.

Il a été adressé fin avril 2014 par le Secrétaire général du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles aux Directeurs-trices et Secrétaires des Centres d'études des partis, aux Président-es des partis et aux Président-es des groupes politiques et aux Président-es des Commissions parlementaires.

Le Mémorandum comporte quatre volets.

Le volet 1 : Des politiques d’enfance et de jeunesse cohérentes, fondées sur l’intérêt de l’enfant, son bien-être et la réalisation de ses droits, détaille :

  • Les recommandations prioritaires pour mettre les droits et le bien-être de l’enfant au cœur des politiques pour et avec les enfants et les jeunes ;
  • Les propositions d’actions transversales prioritaires pour assurer la cohérence de politiques fondées sur les droits et le bien-être des enfants et des jeunes ;
  • Les recommandations pour assurer la transversalité des politiques et actions publiques à destination des enfants et des jeunes.

Le volet 2 détaille les recommandations prioritaires pour mieux connaître les enfants, les jeunes, les services et évaluer les politiques

Le volet 3 détaille les recommandations pour réduire les inégalités croissantes qui existent entre enfants et entre jeunes

Le volet 4 détaille les recommandations prioritaires pour les politiques sectorielles en tant que leviers d’actions pour les enfants et les jeunes.

L’annexe au Mémorandum reprend l’ensemble des enseignements issus des recherches menées au cours des cinq dernières années.

 

Mémorandum 2014 (.pdf)

Dans le cadre du plan API et de l’objectif « Faire du ministère un partenaire du gouvernement » le Secrétariat général a souhaité fournir un document de travail reprenant des propositions de réformes aux partis appelés à négocier le futur accord de Gouvernement de la Communauté française .
L’Observatoire, à partir des études, analyses et exercices relatifs à l’enfance, la jeunesse et l’aide à la jeunesse, a réalisé un mémo mettant l’accent sur les recommandations et les éléments importants à l’intention du futur gouvernement.


On y a distingué : 

  • les droits de l’enfant (l’exercice de rapportage  et l’implémentation des droits de l’enfant) ;
  • les aspects transversaux des politiques d’enfance et de jeunesse ;
  • les politiques d’accueil de l’enfance (aspects institutionnels et ATL) ;
  • les politiques d’aide à la jeunesse ;
  • l’enfant et la scolarité ;
  • le soutien à la parentalité.

Memorandum 2009 (.pdf)